Comment reconnaitre et reparer un joint de culasse HS ?


Pour que la chambre de combustion, le liquide de refroidissement, ainsi que l’huile-moteur soit étanches, un joint de culasse doit être présent. Une fois usé, une intervention est essentielle pour que le moteur ne se détériore pas. Zoom sur comment reconnaitre et réparer un joint de culasse hors service.

A quoi sert un joint de culasse ?

Dans un moteur, cette pièce figure parmi les indispensables. Il comporte quatre ouvertures au même compte que les cylindres. 

Afin que votre voiture puisse avancer, la chambre de combustion crée de petites explosions. Celle-ci, ainsi que les blocs cylindres doivent entièrement être hermétique pour que les explosions soient effectives. Et c’est grâce au joint de culasse qu’ils sont étanches. Il sert de séparation au bloc moteur et culasse pour que le liquide de refroidissement ne se mélange pas avec l’huile-moteur. Sinon, le moteur tombe en rade.

Il peut être conçu en amiante ou encore en métal et empêche l’eau de circuler à l’intérieur des pans du moteur. Si cela se produit, la puissance du moteur diminue. Les explosions produites à l’intérieur de la chambre de combustion seront impactées si l’eau vient à se mélanger à l’huile.  

Les différents symptômes quand un joint de culasse est hors service

  • Le pot d’échappement émet trop de fumée dont la couleur est bleue ou blanche
  • Surconsommation de carburant à cause d’une fuite d’huile-moteur ou du liquide de refroidissement
  • Couleur claire de l’huile-moteur car du liquide de refroidissement est présent
  • Durcissement des durites d’eau ou présence de fuite sur la vase d’expansion
  • Sur le tableau de bord, le voyant lié au liquide, au moteur ou à l’huile-moteur s’allume quand le joint de culasse est HS
  • La température du moteur est trop élevée
  • Le chauffage ne marche pas et que ce n’est pas à cause du calorstat
  • Présence d’un dépôt sur le couvercle de remplissage de l’huile moteur. La vérification ne doit être effectué que lorsque le moteur est froid

Si un de ces incidents se manifestent, le changement du joint de culasse doit être effectué, afin d’éviter des problèmes plus conséquentes au niveau du moteur.

Comment procéder au remplacement d’un joint de culasse HS ?

Pour le remplacement d’un joint de culasse HS, il faut être un mécanicien aguerri ou faire appel à votre garagiste. En effet, l’intervention est complexe, mais nécessite également du temps et de la précision pour les différentes manœuvres à réaliser.

Les outils nécessaires

  • Un joint de culasse neuf
  • Du liquide de refroidissement
  • De l’acétone
  • Une boîte à outils
  • Des gants de protection

Les différentes étapes pour changer un joint de culasse HS

  • Effectuez la vidange

Il faut placer un récipient en dessous du robinet de vidange du radiateur et vider totalement le système de refroidissement du véhicule.

  • Enlevez la culasse

Pour ce faire, il faut dévisser les durites qui sont fixé à la culasse. Retirer ensuite les fixations du joint de culasse et de la culasse.

  • Nettoyez la culasse

Les pièces retirées doivent subir un nettoyage avec l’acétone.

  • Placez votre nouveau joint de culasse

Installez le joint de culasse sur le bloc moteur, remontez la culasse et le reste des pièces. 

  • Versez le liquide de refroidissement

Enfin, il faut verser le liquide et démarrer le moteur de votre auto pour effectuer un test.