Que dit la loi par rapport aux vitres teintees ?


Depuis quelques années déjà, la teinte des vitres des véhicules à quatre roues est devenue presque comme une pratique à la mode. Il est vrai que cela semble normal de vouloir garder secret ce qu’on fait dans sa voiture. Cependant, beaucoup ne savent pas que la loi a prescrit des normes en la matière, au-delà desquelles, il y a des sanctions qui peuvent être appliquées au conducteur. Beaucoup de personnes d’ailleurs tombent dans les contraventions par ignorance. Découvrez dans la suite, ce que prescrit la loi dans le cas d’espèce.

Pourquoi la règlementation ?

La loi, à travers sa prescription, se veut agissante sur l’une des causes des accidents de circulation en vue de la  réduction de ces derniers. C’est dans cet objectif que la loi a été prise. Cependant, elle a également une dimension sécuritaire pour les usagers et conducteurs et facilite donc la tâche aux hommes en uniforme. Comme vous le savez, beaucoup de mauvaises pratiques sont interdites au volant d’une voiture afin de réduire le risque de survenue d’un accident. Par exemple, il est interdit de faire des appels téléphoniques au volant afin de rester concentré sur la conduite. Avec des vitres teintées, l’agent de police aura du mal a identifié les auteurs de ces pratiques. Il y a beaucoup d’autres pratiques que les vitres teintées ne permettent pas de voir. La loi règle donc ce problème de façon définitive.

Que recommande la loi ?

Depuis 2017, est entrée en vigueur, la loi sur les vitres teintées. On peut retenir de celle-ci, que : les vitres du pare-brise et celles en latéral avant du côté conducteur et du côté passager doivent être transparentes. De l’intérieur comme de l’extérieur, elles doivent être transparentes de sorte que la vision au travers d’elles soit claire sans altération des objets vus de loin. En résumé, on doit pouvoir voir clairement dans leur état réel, tous les objets à l’intérieur du véhicule depuis l’extérieur. La notion de transparence est également précisée par la loi. Les vitres ont une transparence suffisante lorsque le facteur de transmission régulière est inférieur à 70%.

Applicabilité et sanctions

Les hommes en uniforme sont dotés d’appareils qui permettent de mesurer la transmission de lumière visible (TLV).  Ces appareils permettent d’apprécier que vous ayez mis des films solaires ou pas au niveau de vos vitres, la capacité de la lumière à pénétrer ces dernières. Vos vitres sont déclarées non conformes, lorsque les appareils révèlent que la TLV est inférieure à 70%. Cela veut simplement dire que la lumière ne les pénètre pas assez, et donc que vos filtres utilisés altèrent la vision depuis l’intérieur de la voiture. En cas d’arrestation, l’agent de police vous fera une contravention de troisième classe. Dans ce cas, vous irez payer une amende de plus de 135 euros. De plus, en dehors de l’amende que vous allez payer, vous perdrez 03 points sur votre permis de conduire.

En définitive, retenez que le pare-brise de votre véhicule doit rester sans teinte ni film solaire afin de vous permettre de voir clair pendant votre conduite. Ensuite, les vitres latérales peuvent être teintées à un maximum de 30% de sorte que la TLV soit au moins de 70%.