Tout savoir sur l’echange standard


Il n’est pas rare qu’après plusieurs années d’utilisation, votre voiture diesel ou essence rencontre quelques pannes et dysfonctionnements. Quelques fois, une voiture toute neuve peut également rencontrer ce genre de problèmes. Le plus souvent, une réparation de la voiture ainsi qu’un remplacement de ses pièces défectueuses peuvent s’avérer nécessaires. Dans ce cas, votre garagiste peut vous proposer d’opter pour ce qui est communément appelé : « échange standard ». Ce dernier peut aussi se faire dans le cadre de l’entretien de votre véhicule. Découvrez alors ci-dessus les points à retenir sur l’échange standard.

Comment se définit-il ?

Les pièces de nature mécanique d’une voiture comprennent le plus souvent deux éléments distincts. D’un côté, vous avez les éléments caractérisés par une longue durée de vie. De l’autre côté, vous avez des éléments qui vont s’user rapidement à mesure que la voiture est utilisée. L’échange standard consiste alors à changer une pièce usée par une, laquelle a fait l’objet de remplacement de ses éléments défectueux. Il s’agit donc d’une pièce déjà utilisée qui a fait l’objet d’un reconditionnement et qui est donc remise comme neuf.  

Il est à noter que si vous voulez trouver les pièces en échange standard, vous pouvez consulter des sites tels Alsapièces. Il s’agit de boutiques en ligne spécialisées dans la vente de pièces mécaniques. La recherche y est facilitée dans la mesure où vous pouvez faire votre recherche en fonction du type de pièces, de la marque, du modèle, de la motorisation et de la puissance. Sinon, vous pouvez également inscrire directement la référence de la pièce que vous voulez trouver.    

Quels sont les éléments du véhicule concernés ?

De nombreux éléments de votre voiture peuvent faire l’objet d’échange standard. Dans un premier temps, vous avez le turbocompresseur qui peut s’adapter à votre modèle de voiture. Il existe des modèles standards pour les principales marques de voiture comme Kia, Suzuki, Renault, Peugeot, Citroën ou encore Volkswagen.

Pour les turbocompresseurs rares, il est possible de faire des réparations sur mesure dans des ateliers de spécialisation. Pour ce type de pièces, l’ensemble des pièces usitées sont remplacées par des éléments neufs. Dans ce cadre, seul le corps d’origine va faire l’objet d’une réutilisation après avoir été nettoyé.  

Par ailleurs, le moteur d’une voiture peut également faire l’objet de reconditionnement. En outre, l’échange standard peut s’appliquer également aux boîtes de vitesse, au volant, à l’embrayage, aux éléments de transmission, à l’alternateur, au démarreur, au tableau de bord ou encore à la culasse. Ainsi, il peut être constaté que le reconditionnement peut s’appliquer à la plupart des pièces mécaniques d’une automobile. 

Quelles conditions pour faire un échange standard ?

Le reconditionnement n’est pas forcément systématique dans la mesure où certaines conditions doivent être remplies. D’abord, il faut que les pièces nécessaires fassent toujours l’objet de production de la part du constructeur. Par ailleurs, il faut également tenir compte de l’ancienneté de la voiture et de son modèle. Enfin, un reconditionnement qui risque d’être onéreux n’est pas forcément la meilleure solution.

Comment fonctionne-t-il ?

Dans un premier temps, les garagistes vont identifier les éléments usés concernés et voir s’ils peuvent être reconditionnés ou pas. Ils sélectionnent alors les différentes parties qui peuvent être encore modifiées. Les pièces mécaniques pouvant faire l’objet d’échange standard vont par la suite être envoyées chez le constructeur ou une entreprise spécialisée dans le reconditionnement automobile.

C’est ici qu’il est procédé au démontage des pièces et du remplacement des pièces usées. Il est à noter qu’un contrôle qualité est toujours réalisé en vue de s’assurer du fonctionnement normal et d’état visuel comme neuf de l’ensemble. Ainsi, tout cela fait que les pièces en échange standard sont différentes des pièces d’occasion dans la mesure où elles bénéficient d’une garantie. À la fin du processus de reconditionnement, certains éléments sont récupérés tandis que ceux hors d’usage sont remplacés.

Quels sont les avantages ?

L’échange standard présente un certain nombre d’avantages. Dans un premier temps, il permet de faire des économies significatives. En effet, le prix d’une pièce reconditionnée peut être jusqu’à deux fois moins élevé que celui d’une pièce neuve. De plus, il n’y a pas forcément de baisse au niveau de la qualité du produit. Les pièces mécaniques reconditionnées sont fiables, et un bon nombre de ses utilisateurs s’en trouvent d’ailleurs satisfaits.

Les procédures de reconditionnement et les critères de qualité constituent une garantie de la fiabilité du résultat obtenu. Par ailleurs, les pièces en échange standard se caractérisent par le fait d’être à 100% d’origine constructeur. Le rapport qualité prix se trouve alors finalement très intéressant pour ce type de pièces.

Un autre avantage se trouve également dans la responsabilisation par rapport à l’environnement. En effet, en optant pour l’échange standard, vous faites un geste pour l’environnement. Son recours permet de réduire les déchets produits, de limiter l’utilisation des ressources telles l’énergie et les matières premières ainsi que de permettre la réduction des gaz à effet de serre. Il s’agit également en quelque sorte de l’application de l’économie circulaire vers laquelle les pays tendent de plus en plus aujourd’hui.